Observatoire des Formations et de l'Insertion Professionnelle - OFIP | Università di Corsica
Diplômés de licence en 2015  | Devenir des diplômés de licence en 2015 - chiffres par formation
Droit
Enquête sur l’insertion professionnelle et la poursuite d’études des diplômés de L3 Droit

Enquête portant sur l'insertion professionnelle et la poursuite d’études des diplômés 2015, de nationalité française, de L3 Droit de l'Université de Corse.

La principale caractéristique de l'enquête est la poursuite d'études des diplômés de L3.

72 diplômés enquêtés
 
67 ont répondu à l’enquête
 
64 diplômés ont poursuivi des études l’année suivant l’obtention du diplôme
 
3 n’ont pas poursuivi, nous avons analysé leur situation professionnelle

A noter que, les faibles effectifs associés aux diplômes expliquent un taux peu important de population à enquêter, et nous incitent à la prudence quant à l’analyse et l’interprétation des données. Cependant, cela reste des indicateurs intéressants dans une logique d’information.

 

Situation professionnelle

(au 01/01/2016 soit 6 mois après l’obtention de leur diplôme)

Sur les 3 diplômés enquêtés, 1 diplômé est en emploi, et 2 diplômés ne recherchent pas d’emploi.

L’emploi type concerné par le diplômé en emploi est :

  • Clerc de notaire
Qualification des emploisLe diplômé exerce un emploi de catégorie A (ingénieur).
Délai d’accès à l’emploiLe diplômé a obtenu son emploi en moins de 6 mois.
Stabilité de l’emploiLe diplômé en emploi a un contrat à durée déterminée (CDD).
SalaireLe diplômé en emploi a un salaire compris entre 1200€ et 1500€.
Localisation de l’emploiLe diplômé en emploi exerce ses fonctions en Corse.
Poursuite d’études

Dans le schéma des études supérieures de Licence Master Doctorat (LMD), la licence est le premier grade pouvant potentiellement conduire vers une insertion professionnelle mais force est de constater que dans les faits, après l’obtention de ce diplôme, la poursuite d’études immédiate est de loin la situation la plus fréquente.

64 diplômés ont poursuivi des études l’année suivant l’obtention du diplôme
50/64 ont poursuivi à l’Université de Corse
14/64 hors Université de Corse
  • 22/64 en Master 1 Droit Spécialité Droit Notarial (Université de Corse)
  • 20/64 en Master 1 Droit Spécialité Procès et Contentieux (Université de Corse)
  • 3/64 en Master 1 Droit Spécialité Droit Collectivités Territoriales (Université de Corse)
  • 2/64 en Master 1 Professeur des écoles (Université de Corse)
  • 1/64 en Master 1 Sciences du Management (Université de Corse)
  • 1/64 en Licence DROIT (Université de Corse)
  • 1/64 en Licence 2 Anglais (Université de Corse)
  • 5/64 en Master 1 Droit (Université Aix En Provence)
  • 2/64 Master 1 Droit Public (Université Aix En Provence)
  • 1/64 en en Master 1 Droit (Université de Toulouse)
  • 1/64 en Master 1 Droit Public (Université De Bourgogne)
  • 1/64 en Master 1 Sciences en criminologie (Université Aix en Provence)
  • 1/64 en Master 1 Sciences Politiques (Université Aix En Provence)
  • 1/64 en Master 1 Droit Privé et Sciences Criminelles (Université Aix En Provence)
  • 1/64 en Master 1 Philosophie (Université Panthéon-Sorbonne Paris 1)
  • 1/64 en Master 1 Droit des Affaires (Université Aix En Provence)

 

Ces poursuites d’études sont à titre indicatif. Un bilan personnalisé peut être effectué à la POIP.

Enquête réalisée en 2016 par l’Observatoire des formations et de l’insertion professionnelle de la POIP - Université de Corse

Page mise à jour le 09/04/2019 par ANTONETTI SABRINA